London circa 1720 : Corelli’s legacy

L’héritage de Corelli

harmonia mundi - 2020

London circa 1720 is the second part of a series of 4 discs on the history of instrumental music in England, from the end of the 17th century to the end of the 18th century, the result of a long research work.

After a first part on the Purcell years, this new opus, dedicated to Handel’s early years in England, is placed under the sign of Italy and plunges the listener into the vogue of virtuoso instrumental sonatas and Italian opera. These first years of Handel’s life, still very corellian, are linked to some of his favorite instruments in England, such as the recorder, for which many violin concertos and opera arias are arranged.

Works by Georg Friedrich Handel, Arcangelo Corelli, Wiliam Babell, Johann Christoph Schickhardt, Francesco Geminiani,…

Recorded on October 28 to 31, 2019, at the German Church in Paris.

Enregistrement Londres 1720 Photo Robin Davies

Musicians:

  • Sébastien Marq & Marine Sablonnière, recorders
  • Serge Saitta & Olivier Riehl, traversos
  • Stéphan Dudermel & Ajay Ranganathan, violins
  • Florence Bolton, viola da gamba
  • Benoit Vanden Bemden, double bass
  • Benjamin Perrot, theorbo
  • Carsten Lohff, harpsichord

Production La Rêveuse | with the support of ADAMI, Région Centre-Val de Loire and the city of Orléans

harmonia mundi

Released: 

« Que de raffinement dans les nuances, que d’esprit, de sensibilité et de caractère il faut aux musiciens réunis autour de Florence Bolton et Benjamin Perrot pour nous offrir cette heure où rien ne manque à notre bonheur. Hier s’efface, demain s’esquisse, brillant. Les musiciens ont su saisir cet instant de glissement avec autant de maîtrise que de subtilité. »
Christophe Pucek, Diapason, 26 Sept. 2020

« Mon coup de cœur de la semaine. »
Thierry Hilleriteau, Le Figaro Culture, 28 Sept. 2020

« Ce soin d’insuffler aux pages exécutées autant de couleurs que possible, tout en restant dans les limites du bon goût, accompagne La Rêveuse du début à la fin de cet album. À cela s’ajoute une perfection technique qui fait que tout semble idéalement équilibré et mesuré. »
Maciej Chiżyński, Resmusica, 17 oct. 2020

« Ces sonates et concertos interprétés avec élégance et intensité par une équipe d’excellents musiciens. »
Nicolas Blanmont, Musiq3/RTBF, 18 Sept. 2020

« La connivence des musiciens et le jeu d’une sereine noblesse font en réalité de chaque page un bijou d’élégance que Corelli himself n’aurait pas renié. »
Pablo Galonce, Musikzen, 12 Oct. 2020

« Pourquoi on aime ?
* Pour la découverte de deux œuvres originales de Georg Friedrich Haendel, dont cette très belle sonate pour viole de gambe en ré mineur. On en reprend !
* L’intelligence d’un programme qui résiste aux a priori et nous fait découvrir une autre Londres. »

Olivier Delaunay, Classique mais pas has been, 1er Oct. 2020

« La Rêveuse interroge les esthétiques des œuvres qu’elle interprète en prenant avec patience et passion le temps de comprendre un univers sonore pour en offrir un son idéal. »
Jean-Dominique Burtin., Mag Centre, 21 Sept. 2020

« Un cadre musical historique qui présente magnifiquement […] Une pièce de collection. »
Jesús Vega Especial, El Nuevo Herald, 30 Sept. 2020
 

Extract